Département des Infrastructures Techniques

Le département des infrastructures techniques a en charge la conception, la réalisation, l’administration et l’évolution des infrastructures informatiques. Il définit les procédures pour garantir les performances et la continuité des systèmes, met en oeuvre les procédures de sécurité. En outre, il présente comme spécificité d’intégrer dans ses missions le pôle national de compétence PNCN.
 
Le périmètre d’intervention du département des infrastructures techniques couvre le réseau académique fédérant plus de 7000 postes de travail administratifs et 230 serveurs de production, les études d’infrastructures des établissements en support du département assistance et conseil aux établissements, la messagerie académique (65000 comptes utilisateurs), l’ensemble des sites Intranet et Internet des systèmes d’information avec près de 160 applications web académiques, la téléphonie fixe et mobile.
 
Le département piloter la mise en œuvre et l’exploitation des infrastructures logicielles nécessaires aux différents Systèmes d’Information (grh, scolarité, financier, examens…) de l'académie. Il Intègre et met en place les processus de gestion d’identité.
 
Les exigences grandissantes d’accessibilité et de mobilité des usagers, la couverture de plus en plus large des domaines applicatifs du Système d'Information (SI), l’augmentation de la charge des réseaux, le développement des technologies web, du sans fil et la convergence de la téléphonie, le maintien de la cohérence du SI font émerger de nouvelles contraintes d’administration, d’exploitation et de maîtrise de l’infrastructure du SI. Le pilotage des choix techniques et organisationnels consiste à pouvoir appréhender et répondre à ces enjeux :
Urbanisation des salles informatiques pour opérer durablement et au meilleur coût le SI;
Réduction du nombre d’anciens serveurs peu performants et énergivores au profit de la densification et virtualisation : parmi les bénéfices, les interruptions de services sont réduites, le budget consacré à la maintenance est réduit au profit des investissements. La flexibilité accrue permet une plus grande agilité pour la mise en œuvre des services, leur évolution et par suite une meilleure réponse aux besoins de nos utilisateurs ou partenaires;
Industrialisation des méthodes de gestion de la bureautique pour une meilleure maîtrise du parc, une meilleure gestion des investissements, la capitalisation des compétences des personnels, une meilleure réactivité;
Développement de nouveaux services (fonctionnalités de téléphonie avancées, visioconférence, ...)
Déménagement du Rectorat dans un nouveau bâtiment début 2015. c'est un projet d’envergure (bâtiment neuf de15000 m2 regroupant les personnels du Rectorat actuellement répartis sur une dizaine de sites),  qui repose sur le département en ce qui concerne la partie infrastructures (études, appels d’offre, mise en œuvre du nouveau datacenter et des nouvelles architectures, organisation du déménagement pour une interruption de service minimum). Le travail en partenariat avec la division immobilière du rectorat et les moyens logistiques a permis de positionner la DSI comme un contributeur essentiel au déménagement.